Le Rhin est l’un des fleuves les plus domestiqués d’Europe, notamment dans sa partie méridionale, entre Bâle et Iffezheim. Dans ce secteur, les aménagements ont débuté vers le milieu du XIXe siècle et se sont poursuivis jusqu’au XXe siècle. En moins de 150 ans, le paysage rhénan a radicalement changé.
L’île du Rohrschollen a fait l’objet d’un ambitieux projet européen de restauration (LIFE+) mené par la Ville de Strasbourg (2010-2015) pour remédier partiellement aux importantes altérations causées par ces aménagements. L’objectif est de restaurer la dynamique des habitats alluviaux du site, ce qui nécessitait de recouvrer des submersions dyna-miques (eaux courantes) et fréquentes calquées sur le régime hydrologique du Rhin (dès que le débit du Rhin excède 1 550 m3/s).