Ce travail se propose de développer des bio-indicateurs globaux « d’effets cocktail » pour l’évaluation de la toxicité des mélanges de micropolluants urbains en effectuant une mise en regard des analyses de polluants de l’air et du sol et du vieillissement de l’organisme chez la mésange charbonnière le long d’un gradient de pollution et d’urbanisation au sein de l’Eurométropole de Strasbourg (urbain, périurbain, rural). Le cocktail de polluants (NH3, NO2, BTEX, Pesticides, HAPs, Polychlorobiphényles et éléments traces métalliques) mesurés sur les différents sites pourrait induire des dégâts physiologiques différents chez la mésange.

Lire la suite

Mise à jour le 5 juin 2019