Site du Rohrschollen

La Réserve Naturelle du Rohrschollen, créée en 1997 et gérée par la Ville de Strasbourg, fait l’objet d’un ambitieux projet de restauration écologique.

L’objectif du projet LIFE+ “Restauration de la dynamique des habitats alluviaux rhénans sur l’île du Rohrschollen” est de restaurer le fonctionnement hydro-morphologique et écologique de l’hydrosystème : transport sédimentaire grossier, mobilité latérale, échanges nappe-rivière, rajeunissement des successions végétales, renforcement du caractère hygrophile de la végétation. À cet effet, un chenal de connexion amont nouvellement créé et un ouvrage de prise permettent de reconnecter le Rhin au Bauerngrundwasser, principal chenal de l’île. Les débits injectés varient de 2 à 80 m3.s-1 en fonction du débit du Rhin, permettant à l’hydrosystème de recouvrer des inondations dynamiques. Un suivi interdisciplinaire (hydro-géomorphologie, écologie) fondé sur la comparaison des dynamiques pré- et post-restauration permet d’évaluer l’efficacité du projet en tenant compte de la trajectoire temporelle longue de l’hydrosystème. Le suivi des compartiments abiotiques intègre la topographie (lasergrammétrie, photogrammétrie, …), la cartographie, le transport sédimentaire (pit-tags, chaînes d’érosion, hydrophone), l’hydrologie, l’hydrogéologie. Des modélisations hydraulique, hydrogéologique, géochimique et morpho-sédimentaire sont également développées. Le suivi écologique porte sur les macrophytes, la végétation rivulaire et le macrobenthos.

Le suivi sera mené jusqu’à l’été 2016 et un protocole de suivi simplifié, basé sur des indicateurs écologiques et hydromorphologiques fonctionnels, sera proposé aux gestionnaires de la Réserve. Pour une compréhension globale du fonctionnement hydromorphologique et écologique du site du Rohrschollen, les résultats obtenus par compartiments de l’hydrosystème seront mis en relation dans le cadre d’une réflexion interdisciplinaire. À termes, l’évaluation du suivi scientifique pourra être réalisée sur la base d’une analyse comparative entre les états pré- et post-restauration. Plus largement, les résultats issus de ce suivi pourront être transposés à d’autres sites restaurés. Ils permettront d’améliorer les modes de gestion et d’optimiser l’efficience et la durabilité des projets de restauration.

Détails de suivi scientifique

Le site d’étude fait l’objet d’une surveillance des inondations à l’aide d’un dispositif de prise de vue : lien vers la webcam sur le Rohrschollen.

Quelques photos :

Site d’étude (crédits : D. Eschbach, 2013, Orthophoto CUS, 2010) :

Rohrschollen (crédits : D.Eschbach ; 2014) :

 

Suivi Bio-geomorpho (crédits : L.Schmitt ; 2014)

Pit-tags (crédits : D.Eschbach ; 2014)

 

Lasergrammetrie (crédits : D.Eschbach ; 2014, avec le concours de l’INSA)

 

Zodiac (crédits : D.Eschbach ; 2014)