Actualités

In Situ N°8: L’agriculture hors sol Émergence d’un groupe professionnel et essaimage

Si dans les années 1990 et 2000 l’agriculture urbaine est souvent associée à l’installation de jardins partagés et à la volonté de maintien d’une agriculture péri-urbaine et de proximité, depuis quelques années des projets d’agriculture urbaine se développent sous des formes et dans des espaces variés. Ce type d’agriculture émerge avec des acteurs complètement nouveaux, qui n’exercent pas dans un cadre amateur
ou de hobby et qui ne sont pas non plus des « agriculteurs » au sens défi ni par les organisations professionnelles.

Lire la suite

Mise à jour le 5 juin 2019

EICTUS2019: European International Conference on Transforming Urban Systems

 

Save the date: 26-28 June 2019

Introduction of the conference

With climate change, increasing world population, and new expected worldwide shares of fossil fuel energy resources, all cities will face to serious tensions in a very near future.

The EICTUS-2019 conference proposes to bring together all the actors working on urban environment at international scale. The project aims to share experiences and create an international dynamic to find collective solutions to environmental and social problems that are arising progressively in many cities of the world.

Major themes of the conference

Sustainable cities
Urban metabolism and sustainability
Urban ecology and eco-services
Urban land-use, development and planning
Energy resources, sustainable urban energy productions and supplies
Urban mobility, sustainable and innovative urban transport systems
Urban pollutions (air, water, soil) and reduction strategies
Urban risks, remediation and protection strategies
Urban economy and cost-effectiveness strategies
Other inter-disciplinary topics related to urban transition

The conference is proposed by the “Zone Atelier Environnementale Urbaine” (ZAEU) (https://zaeu-strasbourg.eu). ZAEU is an interdisciplinary research network, part of the Zones Atelier (ZA) of the Institute of Ecology and Environment (INEE) of the National Center for Scientific Research (CNRS), France. It is also art of the Long-Term Ecosystem Research in Europe (eLTER, http://www.lter-europe.net). Long-Term Ecosystem Research (LTER) is an essential component of world-wide efforts to better understand ecosystems. ZAEU is supported by the University of Strasbourg through the involvement of ~100 research scientists working in 13 research laboratories covering several fields and disciplines. It was built in connection with the Strasbourg city authorities, Strasbourg Eurometropole (EMS).

Site de l’Ostwaldergraben

Dépolluer les eaux pluviales en zone urbaine

Depuis 2006, l’Eurométropole de Strasbourg (EMS) a entrepris des travaux de restauration/renaturation de douze cours d’eau traversant son territoire. L’objectif était de leur rendre une bonne qualité biologique, hydraulique et paysagère, en fonction des situations spécifiques de chaque cours d’eau.

L’Ostwaldergraben est un cours d’eau urbain phréatique de 7 km, affluent de l’Ill. Sa source se situe à Geispolsheim Gare, rue de Paris, et correspond à une résurgence de la nappe d’accompagnement de l’Ill. L’Ostwaldergraben a été canalisé il y a une quarantaine d’années et était l’exutoire de nombreux réseaux séparatifs pluviaux et de déversoirs d’orage.


Figure1. Situation géographique de l'Ostwaldergraben (Source : Google Maps)

Son mauvais état biologique était en partie causé par la surverse de rejets d’eaux pluviales.

Figure 2. Origine des polluants des rejets strictement pluviaux (d’après Chocat et al., 2007)

Galerie


Figure 3. Bassins versants et systèmes de traitement différents (Source : Google Maps)

Étudier le passé pour restaurer efficacement et durablement les grands fleuves

Dans le cadre d’un projet de restauration hydromorphologique conduit par la Ville de Strasbourg dans la plaine alluviale du Rhin supérieur (île du Rohrschollen), une recherche interdisciplinaire a été menée pour reconstruire la trajectoire temporelle multiséculaire de l’hydrosystème fluvial. Des analyses planimétrique, hydrologique, géomorphologique, géochronologique et physico-chimique ont été combinées entre elles pour optimiser l’efficacité et la durabilité de la restauration.

Pour cela, les chercheurs ont caractérisé le fonctionnement hydromorphologique de l’hydrosystème avant les aménagements du fleuve (forte mobilité latérale, diversité d’habitats aquatiques et riverains…), évalué les impacts des aménagements (importants dépôts de sédiments fins pollués au Zinc, en particulier le long des anciens chenaux latéraux du fleuve…), mis en évidence des risques potentiels à prendre en compte dans la restauration de grands fleuves (remobilisation de sédiments fins pouvant être pollués) et identifié les types de compartiments d’hydrosystèmes offrant un potentiel de fonctionnement élevé pour la restauration des chenaux latéraux de grands fleuves. Cette étude a été publiée dans la revue Hydrology and Earth System Sciences (HESS).

Lire l’actualité sur le site de l’INEE